Tout d’abord, nous tenons à remercier les éditions Scrineo pour ce partenariat.

 

Agnes Marot

 

Présentation de l’éditeur:        Un roman fort sur le surpassement

                                                             Un voyage dépaysant en terre navajo…

 

Sora vient d’apprendre qu’elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s’y faire si Kay, la grande sœur qui l’a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d’enfiler la cape de ces superhéros qu’elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l’héritage navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa soeur. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du monde pour parvenir à ses fins.

 

 

L’avis de Melissande

 

Ce roman est une très belle découverte. Je ne connaissais l’auteure que de nom et de son précédent roman, je n’ai lu qu’un extrait. Cela dit, « I.R.L » me semblait déjà prometteur et maintenant que la plume de cette auteure m’est familière je compte l’acheter prochainement. J’aime beaucoup l’écriture d’Agnès Marot, on arrive facilement à se mettre à la place des personnages et les protagonistes sont attachants (hormis bien sûr les « méchants »). De plus, moi qui adore les cultures amérindiennes, faire référence à l’un des plus grand mythes de ces peuples ne pouvait que me convaincre.

L’héroïne principale est un jeune fille très forte malgré son terrible handicap et la relation qu’elle entretien avec sa sœur aînée est très émouvante. Ce qu’elles endurent est éprouvant:physiquement pour l’une et mentalement pour l’autre. Par amour pour l’autre, chacune d’elles souhaite se sacrifier. Agnès Marot nous parle ici d’un amour absolu. C’est cela je pense qui m’a le plus touchée, ça change. Le scénario est original et le récit plein de rebondissements. Ce qui n’était censé être au départ qu’un simple retour aux sources se change en course contre la montre.

J’ai été agréablement surprise par la tournure du récit. En effet, moi qui m’attendait à une intrigue réaliste (genre suspense ou policier) je me suis retrouvée plongée en plein fantastique. Génial! L’auteure a réussi à me surprendre pour mon plus grand plaisir parce que je ne m’attendais pas du tout à cela. C’est une véritable aventure en terre inconnue qui nous est offerte: divers périls et rencontres rythmeront le voyage de Sora et de Kay.

Je vous conseille vivement ce roman, vous ne serez pas déçu(e)!


L’avis de Déborah

Pour ma part, je connaissais le style d’Agnès Marot ( dont j’avais dévoré I.R.L. !). Je me suis donc naturellement jetée sur ce roman. D’autant plus que les petits teasers de l’auteur sur twitter n’ont fait qu’augmenter ma curiosité. Si vous ne la suivez pas encore là-bas, un conseil: foncez ! Vous aurez le droit à de jolis petits teasers, mais attention frustration garantis.

Je vous aurai prévenus!

Cette histoire, c’est l’histoire de deux sœurs. D’un amour inconditionnel et pur. Un amour qui surpasse tout. Et, pour une fois ce n’est pas un amour au sens romance, mais au sens fraternel. Et ça fait du bien ! Vous le savez, je ne suis pas une grande fan des romances. Ici, c’est un concentré de sentiments qui nous prend dès les premières pages.

L’une souffre d’un handicap, l’autre la soutient à bout de bras. C’est un duo attachant et émouvant. Des personnalités fortes et sensibles à la fois. Une complémentarité qui me touche au plus profond de mon cœur. J’ai vu en ces deux sœurs, la relation que j’ai avec la mienne.

Ce roman m’a touché plus que de raison, souffrant d’une « maladie » invisible, moi-même. Je ne rentrerai pas dans les détails mais disons que je sais ce que c’est que de devoir sourire quand on a mal, devoir trouver la force d’avancer quand on n’en a plus. Et sur ce point, je ne peux que saluer le talent d’Agnès Marot dans son écriture. Chaque mot est d’une justesse telle que j’en ai eu les larmes aux yeux.

J’ai particulièrement apprécié l’alternance des lignes temporelles. Nous sommes une fois dans le présent, une fois dans le passé. De cette façon, le suspense est à son apogée. L’auteur nous dévoile le cheminement pour arriver à la course-poursuite dans laquelle sont prises nos héroïnes. C’est prenant et haletant juste ce qu’il faut.

La dimension fantastique, l’immersion dans ces légendes, est juste géniale. Je savais cela avant de le lire, et je suis ravie de la tournure qu’a décider de prendre Agnès Marot. C’est original, frais et terriblement addictif.

Sa plume toujours aussi fluide ne fait qu’accentuer l’envie de tourner les pages !

Vraiment, je vous conseille cette lecture ( et tous les autres romans de cette auteur!).

Une très jolie découverte qui me donne envie d’aller, moi aussi, en terre Navajo!