Oniria tome 2 Le disparu d'Oza-Gora

 

Présentation de l’éditeur: Accompagné de ses fidèles amis Katsia et Farjo, Eliott a atteint la mystérieuse Oza-Gora où vit l’homme qui porte tous ses espoirs: le Marchand de Sable. Celui-ci révèle à Eliott l’origine du songe mortel dans lequel son père est plongé depuis des mois. Mais pour libérer son père, le jeune garçon doit poursuivre sa quête à travers Oniria. Sa mission est d’autant plus périlleuse qu’elle se déroule sur fond d’une terrible révolution des cauchemars. A la tête de cette révolte se dresse La Bête, qui maintient prisonnière la princesse Aanor, et qui conçoit à son égard des projets machiavéliques…

 

 

Mon avis

 

Ce second tome est encore meilleur que le premier, la série se bonifie avec le temps comme on dit. D’ailleurs je suis en train de terminer le troisième tome et je ne suis pas déçue (mais j’en parlerai dans un prochain article). Dans «Le disparu d’Oza-Gora», les actions s’enchaînent et la quête d’Eliott prend petit à petit une autre tournure. En effet, en rencontrant le Marchand de Sable, notre jeune Créateur va se rendre compte que son destin est bien plus lié à celui du monde de rêves qu’il ne l’aurait cru au départ. La princesse Aanor enlevée, la reine Dithilde et ses agents de la CRAMO font d’Eliott le nouvel ennemi à abattre. Difficile donc pour ce dernier de mener à bien l’objectif qu’il s’est fixé: sauver son père qui se meurt à petit feu dans un lit d’hôpital. Heureusement qu’Eliott peut compter sur des alliés fidèles.

Le résumé apéritif étant assez explicite je n’entrerai pas trop dans les détails concernant l’histoire au risque de dévoiler des éléments importants. L’écriture de B.F. Parry est très agréable à lire, c’est pourquoi j’ai lu ce roman très rapidement d’ailleurs. L’intrigue est bien pensée et j’ai apprécié la rencontre entre Eliott et le peuple Oza-Gorien. On découvre donc une autre facette d’Oniria et c’est très intéressant. L’auteur a beaucoup d’imagination, c’est vraiment agréable d’en découvrir plus sur l’univers qu’elle a créé.

De plus, les personnages principaux sont vraiment attachants et Eliott fait preuve de beaucoup de maturité pour son âge. J’en oublierais presque parfois qu’il n’a que douze ans. Le suspense s’installe de plus en plus et au fur et à mesure qu’on approche du dénouement final, certaines révélations laissent entrevoir un futur incertain pour certains protagonistes. J’ai hâte de voir ce que B.F. Parry nous réserve pour le dernier tome!

En attendant, je vous conseille cette série si vous avez envie d’une lecture sympa et originale.

~Melissande~