Ces dernières semaines j’ai fait beaucoup de découvertes. De la Fantasy ou de la bande-dessinée, les deux livres que je vous propose de découvrir sont des petites pépites à découvrir absolument.

Dragon de glace de George R. R. Martin.

téléchargement

« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche.
S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. La dragon de glace soufflait du froid. »

Dragon de glace est un joli conte pour enfants mais pas que. C’est avant tout l’histoire d’une petite fille née au cœur de l’hiver qui n’arrive pas à exprimer l’amour à sa famille.

Sur fond de Fantasy c’est avant tout une histoire de famille, de celle qui ne sait pas trouver les mots et qui est profondément attachée à sa terre. L’attachement à la terre comme part intégrante de l’identité d’une personne est le combat du père d’Adara.

Adara est attachée au dragon de glace, celui par qui elle se sent vivre au coeur de l’hiver. Les dragons servent de medium à l’identité des principaux partis et trouve une expression bien supérieure à celle du monstre.

C’est une petite perle que nous a offert George R. R. Martin. C’est un fabuleux conteur. Il nous offre une petite perle illustrée par Luis Royo qui a un magnifique coup de crayon.

A lire absolument !

L’adoption de Zidrou et Arno Monin

téléchargement (1)

« Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer. »

 Nouveau coup de cœur ! Ce petit bijou de sensibilité est une ode à l’esprit de famille et à la dévotion familiale.

Cette jolie BD voit l’arrivée de Qinaya, fillette de 4 ans du Pérou, dans une famille française en mal d’enfant. Loin d’être centrée sur la vie du couple qui l’a adopté, l’histoire est centrée autour du grand-père, Gabriel, qui a passé sa vie à travailler à défaut d’être présent en tant que père. C’est donc pour lui l’occasion d’apprendre à être autre chose que le mari.

Cette belle BD est pleine de moments touchants entre cette fillette qui apprend petit à petit le français et ce grand-père qui apprend à aimer un enfant.

On entre alors dans cette vie quotidienne d’une famille qui se réorganise et découvre un nouveau bonheur. Les personnages ont un discours cohérent, réaliste avec des questionnements qui font sens sur l’intégration d’une nouvelle personne au sein d’une famille.

A découvrir absolument!

-Nyankomarie-