Tout d’abord, merci aux éditions Scrineo pour ce partenariat.

 

1791 Une princesse en fuite

Présentation de l’éditeur:

Un roman plein d’émotion sur la fuite de Varennes, du point de vue de la jeune princesse…

20 juin 1791: Marie-Thérèse, fille aînée de Louis XVI, roi de France, reçoit de sa mère Marie-Antoinette la consigne de quitter sa chambre le soir-même pour rejoindre son frère et sa gouvernante… C’est le début d’une fuite effrénée au cours de laquelle Marie-Thérèse et sa famille voyageront incognito vers la frontière. Tandis qu’ils oscillent entre mouvements de panique et flambées d’espoir, Marie-Thérèse se rappelle son enfance fastueuse à Versailles et ses premières terreurs de jeune fille de 11 ans en 1789.

Le voyage est long, rien ne s’y passe comme prévu, et l’on se prend à espérer comme l’héroïne un enchaînement moins tragique.

À partir de 11 ans.

Présentation de l’auteur: Quand elle était pensionnaire à la Légion d’Honneur, Gwenaële Barussaud dormait dans un immense dortoir, où elle avait tout le loisir de penser au destin de celles qui l’avaient précédée. Vingt ans plus tard, Gwenaële Barussaud a pris la plume pour aller à la rencontre des Demoiselles de l’Empire. Depuis qu’elle a découvert que l’écriture était le meilleur moyen de voyager à travers les siècles, elle plonge du XVIIème au XIXème siècle, revenant toujours à Napoléon. Heureusement, ses quatre filles et ses quatre-vingt dix lycéens se chargent de la ramener dans notre époque! Elle vit à Saint-Malo.

Mon avis

Etant donné que cette période et celle du règne de Louis XV me passionnent, je ne pouvais qu’avoir envie de lire le roman de Gwenaële Barussaud. Et je dois dire que c’est une réussite. Très vite, on s’attache à cette jeune princesse trop sérieuse pour son âge car elle porte sur ses frêles épaules un lourd héritage familial. Sa mère et son père ne sont autres que les souverains de France et depuis peu, les alliés de la famille royale commencent à manquer.

Aux portes du palais, le peuple gronde assoiffé de liberté et de sang. Marie-Thérèse pressent une fin tragique pour sa famille. C’est à travers les yeux de cette jeune fille, très mature pour son âge, que nous suivrons la fuite de la famille royale vers la frontière. Mais comme nous le savons tous aujourd’hui, rien ne se passera comme prévu. En effet, une suite d’imprévus et de malentendus les condamnera. Nous connaissons le sort qui leur sera réservé mais ici l’auteur reste sobre. Elle dépeint avec une grande justesse et beaucoup de sensibilité les peurs et les espoirs d’une adolescente qui adore ses parents et son jeune frère. Jusqu’au bout, elle protégera l’innocence de ce dernier en lui faisant croire que tout ceci n’est qu’un jeu, une comédie comme à l’opéra où les emmenait leur mère. A travers les yeux de Marie-Thérèse, on se rend compte à quel point Louis XVI est un roi maladroit mais un père aimant et attentionné.

J’ai éprouvé beaucoup d’émotions en lisant ce livre, je n’ai pu m’empêcher de transir tout en sachant comment cela se terminerait. A la fin de l’ouvrage, on découvre quelques pages de non-fiction consacrée à la vie de la jeune princesse qui sera la seule survivante. La plume de Gwenaële Barussaud est vraiment très agréable à lire et est parfaitement adaptée à un jeune public. Les adultes peuvent également suivre le récit sans problème vu la maturité du roman.

1791 Une princesse en fuite est donc une belle découverte et un coup de cœur pour moi. Je vous le recommande chaudement!

~Melissande~