le-monde-des-ferals,-tome-2---l-essaim-mortel-898339

 

Présentation de l’éditeur: Le terrible Tisseur a été vaincu, mais un nouvel ennemi, plus puissant encore, menace la ville. La Matriarche des Mouches est à la recherche de Crow, et elle a des yeux partout… Le dernier survivant d’une longue lignée de Ferals constitue une pièce maîtresse de Blackstone. Avec ses amis et ses fidèles corbeaux, Crow pourra-t-il protéger la ville et venir à bout des forces du mal?

Mon avis

Nous retrouvons le jeune Crow et ses amis les corbeaux Glauque et Scritch. Bien évidemment (si vous avez lu le premier tome) Blême manque à l’appel et dès le début de l’histoire on se rend compte qu’il manque terriblement au jeune garçon. Après tout, ce dernier l’a élevé et a été son plus grand soutien. La femelle corbeau Moire, quant à elle, apporte un peu de fraîcheur grâce à ses échanges avec le fougueux Scritch.

Alors que Crow entre par effraction dans la demeure de son enfance en pleine nuit, il rencontre Sélina, une jeune fugueuse avec qui il se lie d’amitié (ce qui ne sera d’ailleurs pas du goût de sa meilleure amie Lydia et du farouche Crumble). Ce ne sera pas la seule rencontre de la nuit, un mystérieux homme sans âge choisit justement cet instant pour apparaître dans l’enceinte du jardin. Il va lui remettre une pierre en lui confiant que c’est le fardeau du Croasseur et qu’il ne doit en parler à personne.

Au début, le jeune homme suit ses indications à la lettre. Mais la pierre devient de plus en plus pesante et, bientôt, face aux dangers qu’encourent les habitants de la ville et les Ferals, Crow devra se fier à ses amis. En effet, la Matriarche des Mouches projette de prendre le contrôle de la ville grâce au secret de la famille Carmichael. Un projet terrible qui menace des générations entières de Ferals. Crow est le seul à pouvoir contrecarrer ses plans mais une telle responsabilité risque de s’avérer trop lourde à porter pour se jeunes épaules.

Ce second tome est une réussite, il est aussi prenant que le premier. Les ennemis de Crow sont à chaque fois plus terrifiants (et leurs pouvoirs assez dégoûtants rires). Il y a beaucoup de suspense et de rebondissements. La plume de Jacob Grey est toujours aussi fluide et vive. En bref, un très bon moment de lecture!

~Melissande~