51itjqHjfNL._SX195_

 

 

 

Résumé de l’éditeur:

 

« Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. » Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l’humanité des Spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les Spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière ! »

Mon avis:

Je crois que depuis l’annonce de sa sortie, c’est LE roman que j’attendais le plus ! Forcément, mélanger Pacific Rim avec les Avengers saupoudré de Sailor Moon et vous obtenez The Effigies, dixit l’auteure elle-même ! De belles promesses pour moi qui avais adoré ces films et ce manga. Pourtant, c’est tout à fait ça ! Il n’en fallait pas plus pour la fan de super-héros que je suis pour craquer.

Inutile de revenir sur l’histoire, le résumé en dit bien assez à mon goût et je suis adepte d’en savoir le moins possible avant de plonger dans une histoire. Commençons par le début, j’ai eu un GROS coup de cœur pour ce premier tome ! Je l’ai dévoré en quelques heures seulement tant j’étais prise dedans. Alors, oui, c’est un roman Young Adult qui se base sur le schéma type de la jeune fille qui se retrouve du jour au lendemain avec des pouvoirs et doit sauver le monde. Et alors ? Personnellement, ça ne me gêne pas tout simplement car l’univers est vraiment incroyable. C’est ce qui fait toute la différence. Le schéma est le même pour beaucoup de roman YA, mais les univers sont tellement divers que chaque roman est unique. Ici, l’auteure n’est pas rentrée dans la dystopie ou dans un futur apocalyptique, et je trouve que c’est une des forces du récit. L’histoire se déroule avec un passé réécrit (du moins de ce que j’ai compris), un peu comme si le monde avait évolué différemment du nôtre. L’univers est vraiment bien amené. Nous le découvrons en même temps que Maia et c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup.

En parlant de Maia, cette jeune fille qui se découvre Effigie du jour au lendemain, je l’ai trouvé très touchante. J’ai aimé le fait que même si elle a des pouvoirs, elle ne se prenne pas pour une héroïne justement. Au contraire, la jeune fille fait tout pour le cacher et même le fuir. D’accord, la peur joue beaucoup, mais c’est agréable de voir des personnages avec leurs faiblesses aussi. Personne n’est parfait et surtout personne n’est totalement gentil ou méchant. Cet aspect de dualité mal / bien, est tout en nuance dans ce roman. Ce qui, à mon sens, constitue un point fort. J’apprécie particulièrement les personnages qui sont en nuance de gris, comme dans la vie. Alors, oui, nous ne sommes qu’au premier tome mais déjà la mise en place de l’histoire laisse supposer des révélations qui feront chavirer des personnages d’un côté ou de l’autre et rien que pour ça je suis impatiente de lire la suite.

Il faut dire que mes personnages chouchous sont :

Aidan Rhys, le seul qui essaie vraiment d’aider Maia à appréhender sa nouvelle vie. Il est le personnage masculin mystérieux du roman. Celui qui ne se livre pas, qui saute dans la bataille, qui fait chavirer notre héroïne et pourtant qui reste distant. Je sens que le second tome nous réserve des révélations sur lui au vu de la fin (mais cette fin !!).

Saul, c’est le « méchant » de l’histoire. Je ne vais pas en dire plus, afin de ne pas gâcher le plaisir de la découverte le concernant, mais j’adore vraiment ce méchant.

 

Le fait d’avoir mélangé des monstres, des superpouvoirs et de la technologie avancée est vraiment une idée assez originale (du moins en roman). Les spectres, les descriptions, les décors, sont pleins de détails ce qui rend la lecture très visuelle. J’avais vraiment la sensation de regarder un film !

 

Un univers passionnant, riche et surtout fantastique ! Si vous aimez les super-héros, les filles badass, et les créatures fantastiques vous ne serez pas déçus ! Personnellement j’ai totalement adhéré au concept ! Girl power en action et ça fait du bien !

Merci à Emily et Lumen Editions pour cette magnifique découverte!

– Déborah J. Marrazzu –