The Snow Queen_Cov_FR_Layout 1

Présentation de l’éditeur: Un des contes d’Andersen les plus étincelants, rendu récemment familier par le cinéma.

Yana Sedova, jeune illustratrice russe dont c’est le conte préféré, lui donne l’éclat qu’il mérite.

Un fragment de miroir maléfique vient se ficher dans l’œil de Kay, un jeune garçon au cœur pur amoureux de Gerda. Il devient alors froid et irascible. La Reine des neiges l’enlève sur son traîneau, et Gerda, qui le croit mort ou disparu, guidée par ses sentiments amoureux, part à sa recherche, rencontrant des personnages étranges qui l’aident à avancer dans sa quête. (…) L’amour et la raison permettent à Gerda de surmonter des épreuves que personne d’autre qu’elle n’aurait su dominer…

 

Mon avis

 

Bien entendu, tout le monde (ou presque) connaît ce conte d’Andersen étant donné qu’il a maintes fois été repris sous différentes formes (dessins animés, films, …) Le but de cet article n’est donc pas de faire découvrir ce conte mais bien de mettre à l’honneur l’extraordinaire talent de l’illustratrice de cet album: Yana Sedova. Je ne connaissais pas « mineditions » mais je dois dire que cet éditeur propose de superbes ouvrages (j’y reviendrai dans un prochain article).

Tout d’abord, la couverture est juste sublime: on reconnaît la reine des neiges accompagnée de Kay dans son traîneau. Le titre en relief « pailleté » et un camaïeu de bleus pastels confèrent à l’ensemble une impression de douceur. A cela s’ajoute également le froid glacial des sommets enneigés.

Les illustrations intérieures quant à elles tiennent les promesses que nous laissait deviner la première de couverture. L’univers décrit dans le conte d’Andersen prend vie de manière spectaculaire. Voyez plutôt:

La reine des neiges 1

 La reine des neiges 3

L’histoire originale se divise en sept récits durant lesquels Gerda vit toutes sortes d’aventures. Il s’agit bel et bien d’un parcours initiatique.La troisième histoire où elle se retrouve dans un jardin enchanté me fait penser un peu à Alice au pays des merveilles.

Ce conte est celui que je préfère depuis ma plus tendre enfance, il est très mystérieux et les sentiments de Gerda envers Kay la pousse à entreprendre une aventure périlleuse.

Que vous connaissiez déjà ou non ce récit, je vous encourage à découvrir ce magnifique album!

~Melissande~