architective

Présentation de l’éditeur:  Je sais, je suis bizarre…

Armand sera en retard pour son premier jour de lycée. Il aurait préféré ne pas se faire remarquer mais, en tant qu’architective, il doit honorer ses obligations. En effet, une enquête urgente lui a été assignée. Il lui faut se rendre dans un hôtel particulier où, grâce à son pouvoir, il accédera à l’âme du bâtiment pour percer un lourd secret de famille. La routine pour Armand… sauf que rien ne se déroule comme prévu.

Des inconnus ont découvert son secret et le traquent. Comme si cela ne suffisait pas d’avoir de dangereux individus à ses trousses, le jeune homme rencontre une nouvelle camarade de classe qui lui retourne le cerveau. Et ce n’est pas seulement parce qu’elle est jolie…

Présentation de l’auteur: Mel Andoryss est née en mai 1981 et souffre depuis toujours d’une certaine forme d’intempérance créatrice qui la pousse, jour après jour, à mettre sur le papier des histoires trop à l’étroit dans sa tête. Ainsi, elle écrit avec passion chaque fois qu’elle en a l’occasion et surtout quand elle n’est pas entre deux tentatives désespérées d’éduquer des élèves le temps d’une heure de cours sur la Vie, la Terre et un peu le reste. Pour le plus grand plaisir de leur auteure, ces récits semblent avoir trouvé une audience au travers de multiples formats auxquels elle s’essaie: BD, roman, nouvelle. Des rumeurs affirment également qu’elle aime lire, jouer aux jeux vidéo, courir partout et taper sur des gens, mais il n’y a aucune preuve formelle concernant ces allégations. On prétend aussi qu’elle réside dans l’est parisien, mais il serait bien plus exact de dire qu’elle habite un café geek parisien qui lui sert de bureau.

1401-andoryss_14

(http://www.castelmore.fr/auteur/view/andoryss-mel)

Mon avis

Ce roman est une très belle découverte! J’ai beaucoup apprécié la plume de Mel Andoryss (dont l’écriture fluide est très agréable à lire). De plus, l’action, le mystère et surtout la magie sont au rendez-vous. Le thème du roman est original, l’univers des architectives est bien pensé et attractif. L’illustration de couverture est intrigante (cela m’a fait penser au Chemin de Traverse au premier abord) et correspond bien à l’atmosphère du livre.

L’auteure est parvenue à unir dans son récit symbolisme religieux et divinités païennes et le résultat est plus que concluant. Durant ma lecture, il me tardait d’en apprendre davantage sur les étranges pouvoirs des pythies. Ces prophétesses sont tout simplement fascinantes et leur don, qui se révèle être en réalité une malédiction, les rend fragiles et attachantes.

Armand est un personnage sympathique, il est courageux et d’une loyauté indéfectible. Durant ses missions, il fera face à de nombreux dangers et sera la cible d’un groupuscule inquiétant mais ne perdra pas pour autant son sang-froid. Avec son meilleur ami Cédric et Malaurie, une nouvelle élève pour le moins étrange, Armand devra déjouer les pièges des membres d’une obscure confrérie et retrouver les reliques perdues. Pour ce faire, il devra utiliser son don et surpasser ses limites afin d’évoluer, de grandir en quelque sorte.

Un autre aspect qui m’a charmée dans ce récit c’est le don d’Armand. En effet, grâce aux capacités de l’architective, le lecteur peut s’immiscer dans la mémoire des lieux. Ce qui apporte une dimension fantastique supplémentaire au roman. Je trouve que c’est une très bonne idée d’imaginer que chaque bâtiment ait une âme et donc des sentiments. Certaines réactions de maisons ou de cathédrales face aux intrusions peuvent faire sourire ou au contraire donner froid dans le dos! Mais je n’en dirai pas plus au risque de gâcher la surprise. La fin laisse penser qu’une suite est possible (je croise les doigts). 😉

En somme, c’est un très chouette roman que je vous recommande.

 

~Melissande~