orange-manga-volume-1-simple-214036

 

 

Car la littérature ce n’est pas que des livres, je souhaite vous parler aujourd’hui d’un manga saga coup de cœur. Il s’agit d’une saga en 5 tomes. Je l’ai découverte sur internet au gré de mes visites de blog et autres chroniques. Tout de suite l’histoire m’a intrigué et attiré. J’ai voulu savoir ce que cette lecture renfermait.

Résumé de l’éditeur:

« Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent… « 

J’ai dévoré les cinq tomes dès leur sorties. Aussi, je ne vais pas vous dire ce qui se passe exactement, ni vous dévoiler l’intégralité de l’histoire car même si l’action reste en arrière fond, les rebondissements eux sont bien présents. Je ne veux surtout pas gâcher le plaisir de votre lecture.

Le manga aborde des sujets simples et compliqués à la fois. Si vous aviez la possibilité de modifier vos erreurs passés, le feriez-vous? Le regret est une chose simple, mais qui est très difficile à traité, pourtant l’auteur l’aborde avec une facilité déconcertante. Si nous savons à l’avance ce qui va se passer, tenterons nous de modifier le futur?

Toutes ces interrogations sont présentes dans l’histoire et c’est même sur cette base que se construit le manga. Le ton n’est jamais moralisateur, et il n’est pas question de bien ou de mal, simplement de faire le meilleur pour nous et les autres. Il ne s’agit pas d’un shôjo drôle, au contraire, les termes abordés sont sérieux et font réfléchir. La dépression, le suicide, le sacrifice…tout y est décrit avec une extrême justesse des sentiments.

J’ai été touché par les personnages, leurs confidences, leurs comportements…tout est d’une certaine manière poétique. Le rythme est lent, pourtant ça ne m’a pas dérangé, bien au contraire. J’ai adoré prolonger ce moment avec eux et les regarder évoluer.

Le manga est construit sur un système de flash-back. Nous voyons d’un côté les protagonistes maintenant, et d’un autre ce qu’ils sont devenus dix ans plus tard. Cette alternance d’espace temps, confère une certaine profondeur à l’histoire. Nous essayons de comprendre comme eux, comment cela est possible de recevoir cette lettre? Pourquoi vouloir changer le passé? Peut-on réellement modifier le passé? Si nous changeons le passé, le futur reste-t-il identique?

Au fur et à mesure de la lecture des tomes, nous en apprenons plus sur les lycéens, mais aussi sur le mécanisme de cette lettre venue du futur. Le mélange habile du fantastique et d’une histoire d’amour de lycéens est vraiment bien dosé. Nous nous prenons au jeu avec eux et voulons à tout prix modifier ce passé.

Dès les premières planches, j’ai eu un énorme coup de coeur pour cette saga. Poétique, intrigante et touchante. Une petite touche de suspense nous pousse à chercher la vérité et notre propre interprétation. J’ai émis des hypothèses, et je suis tombée à côté de la plaque. Néanmoins la fin est tellement juste. Pour rien au monde je ne voudrais d’une autre fin. Longtemps après ma lecture, cette histoire a continué à me poursuivre.

Si vous cherchez une lecture facile, qui vous fait passer par des dizaines d’émotions et vous prend aux tripes, alors foncez. Je ne peux que vous conseiller ces mangas qui sont une révélation pour moi, habitués des romans et mangas rempli d’actions et de fantastique.

Drôle, émouvant, et tellement poétique, cette lecture ne vous laissera pas indifférent.