Les 11 et 12 avril derniers a eu lieu la première édition du salon Grésimaginaire, consacré aux littératures de l’imaginaire.

gresimaginaire2015Une affiche prometteuse, un parrain prestigieux, et surtout c’est à côté de chez moi! De plus, l’organisatrice, Pascale Languille, m’a fait l’honneur de me charger de l’interview d’Eric Boisset. Fière comme Artaban et avec une pression de dingue, je me suis donc présentée à 10 h pétantes à l’espace Aragon de Villard Bonnot.

Comme un beau présage, le soleil était au rendez-vous, histoire d’accueillir tout le monde dans un cadre juste superbe!

DSC01216

Dès l’entrée, on pouvait apprécier la qualité de l’accueil, avec tous les organisateurs costumés et la taverne qui n’était pas en reste:

DSC01219DSC01234

Sur des tables nappées de rouge et noir pour l’occasion, les auteurs avaient répondu présents pour venir nous parler avec passion de leurs écrits.

Sur la droite, par exemple, l’oeil attiré par le superbe costume de Didier de Vaujany, j’ai pu apprécier l’enthousiasme de Jean-Baptiste Piotto, discuter enfin avec Danielle Guisiano déjà croisée plusieurs fois sur des salons avec les éditions Rebelle, et redécouvrir l’Histoire de France avec Antoine Hiloi.

???????????????????????????????

Plus loin, j’ai été séduite par l’équipe des éditions de La Cabane à Mots, aussi souriante que disponible. L’occasion aussi de discuter des moyens d’amener les plus faibles lecteurs au bonheur de la lecture! J’y ai donc croisé Sidonie Gatel, Corinne Gatel-Chol, Sylvie Arnoux et l’élégant Patrick Godard.

???????????????????????????????

En face, j’ai retrouvé avec un grand plaisir Valérie Simon et son univers fantasy (je vous en reparle très vite!). Et juste à côté, j’ai été alpaguée par Eric Tasset qui a su me charmer avec son amour pour notre belle région grenobloise.

???????????????????????????????

Un peu plus loin, c’est encore une belle rencontre: Cécile Duquenne et Vanessa Du Frat, dans leurs beaux costumes steampunk, ont parlé avec moi immortalité, science-fiction, humanité et superbes couvertures. Un bonheur pour les amoureux des livres! Tout près, on retrouvait aussi les Editions du Petit Caveau, spécialisées dans le vampire sous toutes ses formes, dont je vous avais déjà parlé!

DSC01232

Un plaisir aussi que de retrouver Aurélie Mendonça, qui après avoir signé une série vampirique, se tourne vers les zombies. On croise vraiment des créatures en tout genre sur ce salon!

???????????????????????????????

Ils me déçoivent rarement: les éditions du Chat Noir étaient bien sûr présents, avec leur stand toujours aussi soigné. Ne vous fiez pas à leur allure sombre, ils sont adorables. Il y avait Mathieu Guibé, bien sûr (que j’ai vu arpenter les allées du salon pour chaparder des bonbons, d’ailleurs, je penserai à lui en apporter la prochaine fois) ainsi que Cécile Guillot qui ne prive personne de son doux sourire. Ils accueillaient aussi pour l’occasion Morgane Caussarieu, qui distribue autant les gouttes de sang que les blagues un tantinet potaches, ainsi que Vincent Tassy qui était présent en visiteur mais que j’ai quand même attrapé pour une dédicace. Jean Vigne, bien présent lui aussi, a échappé à la photo. Mais comme lui il a eu droit à son article pour lui tout seul, il me pardonnera. (Et comme il a menacé de dévoiler sur la toile mon identité secrète (Mélu, Clark Kent, même combat), il le mérite un peu quand même).

DSC01230

Le clou de la journée pour moi a été bien sûr mon interview d’Eric Boisset, le parrain de cette édition. Très disponible, il n’a pas hésité à se prêter au jeu (auquel il est nettement plus habitué que moi, il faut bien le dire). J’en garde un superbe souvenir (et une fierté de malade, bien sûr, je vais me la raconter avec ça pendant au moins dix ans).

???????????????????????????????

Mais un salon, c’est aussi des animations. A Grésimaginaire, on pouvait compter sur les Rêv’Ailleurs pour des saynètes, ainsi que sur la compagnie Excalibur pour quelques démonstrations incluant vampires et zombies et une bonne dose de rigolade.

DSC01224

Des jeux de plateaux étaient eux aussi présents, pour rendre hommage à tous les aspects de cette belle culture.

???????????????????????????????

Et comme on les oublie trop souvent alors que sans eux, les livres ne viendraient pas à nous, je n’épargnerai pas les librairies! Ici, les sympathiques (mais timides!) libraires d’O’Merveilles et Au Librius n’ont pas échappé à leur photo:

???????????????????????????????

J’en oublie beaucoup, car malgré une journée complète passée sur le salon, je n’ai pas pu en faire le tour (il faut dire que je m’attarde beaucoup trop avec certains). Une très belle journée donc, pour laquelle il faut remercier et féliciter Pascale Languille, qui n’a pas ménagé ses efforts pour en arriver là!

???????????????????????????????

Espérons que ce salon aura convaincu et qu’on pourra compter sur d’autres éditions toujours plus belles!

Quand à moi, je me tourne vers mes lectures (quelle bonne idée de faire un salon le premier jour de mes vacances!)

–  Mélusine –