J’apprécie, de temps à autres, lire des romans jeunesses. Avec ce livre, Arthur Ténor nous offre une lecture agréable à destination des jeunes adolescents mais tout aussi sympathique à lire pour les adultes.

Le roman d'un non-mort

Le résumé (quatrième de couverture) :

Il aurait dû mourir sur le champ de bataille à Verdun, en 1916, mais en 2016 il est toujours de ce monde, avec la même apparence de jeune homme de 17 ans. Gabriel Lambertini n’est pas un vampire, encore moins un monstre du genre lycanthrope. Il est un être humain de chair et de sang, dont le destin est figé entre la vie et la mort, et l’âme perpétuellement assoiffée d’amour. Gabriel est un non-mort qui n’aspire qu’à une chose… vivre… ou mourir !
L’heure du choix approche.

 

Mon avis :

Arthur Ténor a inventé un nouveau personnage surnaturel : le non-mort. C’est un personnage assez étrange. Il est vivant comme vous et moi mais seulement le temps n’a aucun impact sur lui, il ne vieillit pas. Vous allez me dire, il s’agit d’un immortel. Et bien non car le non-mort peut mourir s’il se suicide. Etre non-mort ce n’est pas seulement ne pas vieillir, c’est aussi avoir besoin d’amour mais ne pas pouvoir aimé. C’est paradoxal n’est-ce pas ? Pourtant, c’est ainsi que non-vivent les non-mort de cet auteur.

Gabriel, est un jeune homme qui paraît avoir 17 ans alors qu’en réalité, il a 117 ans. Nous faisons sa connaissance en pleine première guerre mondiale à Verdun, en 1916. Suite à un choix difficile, il va avoir 17 ans toute sa vie. Jusqu’à ce qu’il décide à nouveau de faire un choix difficile : reprendre le cours de sa vie quitte à mourir ou continuer à avoir 17 ans. Gabriel est secret (quoi de plus normal) mais très attachant. J’ai aimé ses valeurs même si je n’ai pas toujours été en accord avec ses choix.

L’arrivée de Gabriel au sein d’un lycée parisien va concorder avec la mort de plusieurs camarades de sa classe… Est-il coupable ? L’enquête va nous permettre d’en apprendre plus sur le jeune homme mais aussi sur sa condition.

L’histoire est simple mais très bien racontée. Certaines choses sont un peu grosses notamment l’acception très rapide de ce qu’est Gabriel par différents personnages, qu’ils s’agissent d’adultes ou d’adolescents. C’est dommage mais cela n’empêche pas d’apprécier la lecture.

Le style de l’auteur est agréable à lire. On ressent à la lecture que ce livre est destiné à de jeunes adolescents, principalement dans le choix des titres de chapitres ainsi que dans leurs courtes longueurs. Pour autant, le langage utilisé, bien que simple, est aussi parfois un peu complexe.

Pour conclure, une lecture très sympathique avec des personnages attachants. La fin laisse la possibilité d’une suite que je lirai avec grand plaisir.

 

L’auteur (présentation de l’éditeur) :
Arthur Ténor

Arthur Ténor est un explorateur de l’Imaginaire. Depuis qu’il publie des romans, il en a visité des contrées étranges et des mondes parfois aussi infernaux que l’enfer lui-même. Il a voyagé dans le temps, à l’époque de Louis XIV ou de Philippe le Bel, a vu de près les guerres mondiales et connu de belles trouilles.
Pour suivre son actualité, n’hésitez pas à le retrouver sur son profil Facebook et/ ou sur son blog.

 

La maison d’édition :
Scrineo

Créé en 2005, Scrineo est une maison d’édition généraliste, qui propose des documents (Guides pratiques, essais, etc.) et depuis fin 2010 des fictions: thrillers et romans jeunes adultes.
Vous pouvez les retrouver sur leur site internet ou sur leur page Facebook.

 

Merci aux éditions Scrinéo pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent aux Bouquinautes.