Ce qu’il y a de génial avec la romance c’est qu’on peut la lire à n’importe qu’elle période de l’année… Mais l’hiver, bien au chaud sous la couette avec un bon chocolat chaud c’est vraiment le paradis. D’autant plus quand l’histoire d’amour vous apporte fraîcheur et chaleur en même temps.

La valse des sentiments

Le résumé (quatrième de couverture) :

–        Il faudrait mieux ne pas tomber amoureux de moi, Tristan Meyer. Je suis une vraie fille du voyage : éprise de liberté, instable et infidèle.

–        Trop tard… »

Lorsqu’elle entend Tristan prononcé ces mots, Clara sent son cœur s’emballer. Pour elle aussi, il est trop tard : elle est irrémédiablement tombée amoureuse. Et pourtant, elle doit lutter contre cet amour impossible. Car elle n’a de place dans sa vie que pour un seul amant : son violon. Une passion envahissante, immense et exclusive qui occupe sa vie depuis toujours et que le beau chef d’entreprise semble incapable de comprendre. Mais, s’il ignore tout de la musique et de ses arcanes, Tristan s’est jouer de son corps comme personne…

 

Mon avis :

Voilà une romance qui porte bien son nom. La musique et les sentiments sont bels et bien au centre des 189 pages. Si la musique est ce qui va permettre la rencontre entre Tristan et Clara c’est aussi ce qui va peut-être les séparer. Et oui, la belle violoniste ne vit que pour jouer alors que Tristan, qui ne comprend rien à la passion de la jeune femme, ne rêve que de passer tout son temps libre avec Clara. Arriveront-t-ils à mêler sentiments amoureux et musique ?

Si je devais reprocher une chose à cette romance (comme ça, c’est fait), c’est que ça va trop vite. Tristan et Clara viennent tout juste de se rencontrer que déjà il parle d’être amoureux alors qu’ils ne savent rien l’un de l’autre. De ce fait, il n’y a pas de jeux de séduction mais de suite les difficultés liées à la vie de couple même si ils ne vivent pas ensemble. Certes le coup de foudre existe peut-être mais quand même, je trouve que ça enlève un peu de crédibilité à l’histoire.

Oublions maintenant ce point négatif et intéressons-nous aux personnages. Clara est une jeune femme pétillante. Je l’ai beaucoup apprécié. Parfois femme mature, parfois femme enfant et parfois tout simplement jeune fille d’une vingtaine d’années qui découvre l’amour, Paris… Elle apporte de la fraicheur, de la simplicité et de la spontanéité à l’histoire. De son côté Tristan est plus sérieux mais le comportement de Clara entraîne un peu extravagance et d’imprévu dans sa vie. Il apprend peu à peu à dire non, à décider pour lui et non pour sa famille. Tristan n’est pas détestable mais j’ai été moins séduite par lui que par Clara.

La musique n’est pas seulement présente à travers le violon de Clara mais aussi dans les titres de chapitres. L’écriture de Marie Lerouge est elle aussi musicale, elle nous transporte.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de Clara et Tristan.

 

L’auteure (présentation de l’éditeur) :

Marie Lerouge

Curieuse, insatiable et globetrotteuse passionnée, Marie Lerouge est devenue journaliste dans une première vie. Trois enfants et de nombreux déménagements plus tard, cette amoureuse des mots désormais fixée à Paris, laisse son imagination déborder dans l’écriture de romances nourries de ses rencontres et de ses voyages.

Pour suivre son actualité, n’hésitez pas à la retrouver sur sa page Facebook et/ ou son profil Facebook.

 

La maison d’édition :

Harlequin HQN

Harlequin HQN, une maison d’édition 100% Numérique et 100% Auteurs francophones.

Grâce à HQN, les éditions Harlequin souhaitent dénicher et faire découvrir de nouveaux talents français, en leur donnant la chance de pouvoir toucher des lectrices et des lecteurs partout dans le monde. Une opportunité indéniable pour ces auteurs, qui seront peut-être les grands noms de demain. Une fois leur manuscrit sélectionné, les auteurs HQN bénéficieront du même soutien que les plus grands auteurs internationaux déjà publiés chez Harlequin, tels que Nora Roberts, Lisa Jackson ou Emilie Richards, et verront leurs œuvres disponibles dans toutes les principales librairies en ligne.

Vous pouvez les retrouver sur leur site internet ou sur leur page Facebook.

Merci aux éditions Harlequin HQN et à Marie Lerouge pour leur confiance et l’intérêt qu’ils portent aux Bouquinautes.