Découvertes livresques

 

Bonsoir à tous,

En cette période où les jours raccourcissent un peu plus, il est toujours agréable de s’installer confortablement avec une boisson chaude, une couette (et/ou un feu de cheminée) le tout accompagnés d’un livre passionnant.

Ce mois-ci, je vais vous proposer de l’angoisse, la fin du monde, de l’amour ainsi que de l’enquête. Un programme diversifié mais qui vous permettra, je l’espère, de passer de bons moments de lecture.

 

In the after

« In the after » de Demitria Lunetta.

A la lecture du résumé, j’ai eu un peu peur, les zombies, ce n’est pas pour moi… In the after de Demitria Lunetta publié le 11 septembre 2014 (quand on sait que ce livre parle de la fin du monde que l’on connait, il faut dire que la date est plutôt bien choisie, non ?) par les éditions Lumen, n’est pas seulement un livre qui parle de zombies. C’est bien plus. De nombreux thèmes sont abordés, on voit l’héroïne grandir, revenir sur ses principes, sur ses envies… Ce livre c’est 410 pages d’angoisse, de questionnements, parfois de peur mais aussi de joie.

Ce n’est peut-être pas le livre à lire avant de dormir mais le weekend confortablement installé sans aucun doute.

 

L'amour et tout ce qui va avec

« L’amour et tout ce qui va avec » de Kritan Higgins.

Voilà un roman qui porte bien son nom. En effet, dans L’amour et tout ce qui va avec (publié aux éditions Mosaïc, le 22 janvier 2014), Kristan Higgins ne parle pas seulement de l’amour mais aussi de tout ce qu’il y a autour. Nous suivons les aventures de Callie pendant 385 pages. Les aventures amoureuses mais aussi amicales et familiales. Elles sont parfois rocambolesques mais pour la plupart elles sonnent vraies. C’est ce qui m’a plus dans ce livre. Hormis la famille un peu folledingue (quoique…), je pense que tout ce qui est raconté ici pourrait un jour, nous arriver à tous.

Une lecture parfaite pour se détendre et pour rêver à l’homme imparfait.

 

Je ne t'oublierai pas

« Je ne t’oublierai pas » de Sophie McKenzie.

Imaginez que vous pensez avoir accouchée, il y a huit ans, d’une petite fille mort-née et que l’on vous apprenne que finalement elle n’est pas morte, elle est au contraire bien vivante. C’est ce qui arrive à Gem. Pendant les 518 pages de Je ne t’oublierai pas (publié en 2013, chez France Loisirs), Sophie McKenzie nous plonge dans la tête de cette femme. Une femme qui se questionne, qui enquête, qui soupçonne tout le monde, de lui avoir pris son enfant, son unique fille. La retrouvera-t-elle ? Telle est la question que se pose le lecteur pendant sa lecture.

Un début un peu long mais une fois emportée par la recherche de Gem, il est impossible de refermer le livre alors un conseil, installez-vous bien et éteignez votre téléphone.

 

C’est tout pour ce mois-ci mais promis, je reviens le mois prochain avec trois livres, sur le thème de Noël (puisque ce sera de saison) à vous faire découvrir.