Aujourd’hui, je vous présente une chronique pour une bande-dessinée que j’apprécie beaucoup. Le tome 23, avant-dernier tome de la série de Calvin&Hobbes. D’ailleurs, je remercie vivement les éditions Hors Collection  pour ce partenariat.

Qui ne connait pas encore ce petit garçon un peu râleur mais plein de bon sens et accompagné par son fidèle compagnon (imaginaire), le tigre. Cet ouvrage est un classique de la bande-dessinée et c’est toujours un plaisir de la lire.

Je peux vous dire que le plaisir était encore au rendez-vous cette fois-ci. On découvre les nouvelles aventures de Calvin avec de strips aussi bien philosophiques qu’amusants.

Au niveau des points négatifs…. Je n’en vois pas vraiment. Si ce n’est peut être le format qui peut séduire un peu moins. J’apprécie davantage le format standard.

Le graphisme est minimaliste et très épuré.

Cet album (mais tous les autres également) est un concentré d’humour, d’intelligence et d’émotion. Un des éléments que j’aime énormément est l’imagination de ce petit bout de 6 ans. L’auteur transforme la réalité par des petites histoires (de 3-4 cases maxi) parfois comiques, parfois déjantées ou parfois attendrissantes. C’est une manière pour ce petit garçon d’échapper à la réalité des adultes. Oui ? Non ? On peut s’interroger.

A lire, relire et redécouvrir.