Toi, oui toi, lecteur de cet article, je te vois venir, tu as envie de te lancer dans la Fantasy, mais tu ne sais pas par où commencer ? Tu as vu le dernier Hobbit au cinéma et tu te demandes si c’est une bonne idée de lire le livre ou pas? C’est vrai que la Fantasy se révèle être un domaine vaste et qu’il n’est pas toujours facile de s’y repérer.

Je me suis donc demandé, pourquoi ne pas écrire une sorte de mini guide pour débuter en Fantasy, regrouper les livres qui permettraient de démarrer en douceur en Fantasy et qui accrochent le lecteur sans non plus le dérouter. Par exemple je ne conseillerai pas le Seigneur des Anneaux pour débuter alors qu’il fait, pour moi, partie d’un des plus grands cycle de Fantasy et mérite d’être lu à un moment ou à un autre. Mais voilà je pense qu’il faut un minimum de « bagage » pour se lancer dans cette lecture, sinon il y a une chance sur deux de se retrouver bloqué.  Attention ce guide est loin d’être exhaustif !

L’Assassin Royal de Robin Hobb

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

Pourquoi ? L’assassin Royal est un cycle que je conseille souvent pour démarrer, en effet il s’agit d’un cycle vraiment complet, accessible, fascinant, que j’ai trouvé (et que je trouve toujours) passionnant à lire et à relire. L’auteur nous offre vraiment une histoire dense, soignée et complexe avec un univers vraiment solide et captivant, mais le tout est surtout porté par des personnages  complexes et travaillés. Un livre qui, selon moi, peut toucher facilement tous les lecteurs.

La Belgariade de David Eddings

Couverture La Belgariade, tome 1 : Le Pion blanc des présages

Et les Dieux créèrent l’homme, et chaque dieu choisit son peuple. Ah! Que le monde était jeune, que les mystères étaient limpides! Mais Torak, le dieu jaloux, vola l’Orbe d’Aldur, le joyau vivant façonné par l’aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut châtié ; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours, d’un long sommeil hanté par la souffrance.
Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu’aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s’éveiller. Et justement l’Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses.
Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort? Dans cette partie d’échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l’Orbe, désigné par les présages, mais qui n’est encore qu’un petit garçon jeté sur les routes par une venteuse nuit d’automne. Un simple pion, et si vulnérable…

Pourquoi ? La Belgariade fait clairement parti des classiques de la Fantasy. On y retrouve ainsi quelques clichés, un certain manichéisme et il reprend ce que j’appelle les « stéréotypes » de la Fantasy. Mais  l’auteur a su offrir une quête vraiment captivante, même si parfois un peu simpliste à mon goût, qui possède toujours son charme. Un cycle intéressant à découvrir pour ceux qui seraient intéressés par les codes de la Fantasy avant de, peut-être, se lancer dans des œuvres telles que Le Seigneur des Anneaux ou La Roue du Temps par exemple.

La Trilogie des Elfes de Jean-Louis Fetjaine

 Couverture La Trilogie des elfes, intégrale

Il y a bien longtemps, avant même Merlin et le roi Arthur, le monde n’était qu’une sombre forêt peuplée d’elfes et de races étranges dont nous avons aujourd’hui perdu jusqu’au souvenir. Dans ces temps anciens, les elfes étaient un peuple puissant et redouté des hommes. Voici le récit de leurs dernières heures, depuis la rencontre du chevalier Uter et de Lliane, la reine des elfes. L’histoire d’une trahison et de la chute de tout un monde, d’un combat désespéré et d’un amour impossible.

Pourquoi ? La Trilogie des Elfes est un cycle écrit par un auteur français qui possède clairement une plume accrocheuse et qui devrait en fasciner plus d’un selon moi. Ce cycle nous présente des personnages, certes classique en Fantasy tel que Elfes, Nains etc…, à travers le mélange de diverses légendes qui se révèlent vraiment efficace et captivant. L’auteur arrive à se hisser au niveau des grands auteurs de Fantasy classique.

De Bons Présages de Terry Pratchett & Neil Gaiman

 Couverture De bons présages

L’Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d’un commun accord, les forces du Bien et du Mal. L’Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidents sur Terre depuis l’époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l’enfant a été échangé à la maternité. Le vrai Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue londonienne. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l’ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort…

Pourquoi ? De Bons Présages entre dans une catégorie un peu à part, offrant une histoire beaucoup plus humoristique. De plus ce roman est l’association de deux grands auteurs de l’imaginaire que sont Terry Pratchett et Neil Gaiman. Si vous avez envie de rigoler, de déconner, d’imaginer comment un ange et un démon vont lutter contre l’apocalypse et surtout que l’humour Anglais ne vous rebute pas, alors laissez-vous tenter par ce roman, je pense que vous ne serez pas déçus.

Le cycle des princes d’Ambre de Roger Zelazny

 Couverture Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d'Ambre

Ambre est un royaume médiéval ; comme tous les autres il possède une capitale, un palais, une cour, une famille royale et des intrigues. Mais Ambre est aussi bien plus : lieu mythique considéré comme le centre de l’univers. Seul lieu réel, tous les autres n’en sont qu’un reflet, dans l’ombre, comme la Terre. Considérée comme très intéressante par la plupart des princes d’Ambre, elle leur sert de résidence secondaire, voire de cachette. Car la vie d’un prince ou d’une princesse n’est pas de tout repos. Seuls dépositaires du pouvoir quasi divin de se déplacer entre les mondes, ils n’en restent pas moins humains : au mieux rivaux, ils sont le plus souvent ennemis jurés. En effet, depuis la disparition mystérieuse d’Obéron, le père de cette grande famille, le trône est vacant et la succession des plus agitée.

Pourquoi ? Les Princes d’Ambre risquent d’intéresser ceux qui cherchent un cycle qui met en avant un jeu de pouvoir, avec la lutte d’une famille qui se dispute un royaume. L’auteur nous offre clairement une histoire pleine de trahisons et de surprises qui s’enchaînent sans temps mort, tout en gardant assez de mordant et de cynisme pour ne pas tomber trop dans le manichéisme. Les personnages se révèlent fascinants et charismatiques. Un cycle dense et original. Je parle ici bien entendu du premier cycle, le second se révélant plus moyen à mon goût.

Légende de David Gemmell

Druss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d’une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. Dros Delnoch est une forteresse. C’est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l’empire drenaï. C’est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l’envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir.

Pourquoi ? Légende fait clairement partie des classiques de la Fantasy et plus particulièrement de l’Héroïc Fantasy. Alors autant ne pas se leurrer ; vous cherchez dans la Fantasy une histoire efficace, pleine de batailles, d’adrénaline et de combats avec des héros, certes manichéens, mais vraiment charismatiques et imposants, vous avez sûrement trouvé le livre à lire et l’auteur à découvrir. De plus il s’agit d’un one-shot, même si l’auteur continue à développer son univers à travers d’autres livres, ce qui évite de se lancer dans un long cycle.

Les Lions d’Al-Rassan de Guy Gavriel Kay

 

Depuis l’assassinat, quinze ans auparavant, du dernier khalife, l’empire d’Al-Rassan est éclaté en cités-états rivales. Dans ce climat troublé, la discorde règne, et inlassablement se querellent asharites, adorateurs des étoiles d’Ashar, kindaths et jaddites, les fils du Dieu-soleil Jad. Il est cependant une menace plus grande encore qui pèse sur le royaume : Au Nord, les anciens monarques d’Espéragne semblent s’organiser pour lancer une guerre sainte de reconquête. C’est dans ce contexte instable que trois destinées d’exception vont se croiser. Trois êtres que tout oppose: Rodrigo Belmonte, le prestigieux chef de guerre jaddite, Jehane brillant médecin kindhat, et Ammar Ibn Khairan, le poète asharite, celui-là même qui jadis assassina le khalife…

Pourquoi ? Les Lions d’Al-Rassan est un roman de Fantasy différent de ce qu’on peut trouver d’habitude, ne se concentrant ni sur la magie ni sur le mystique, mais plus sur les actes et leurs conséquences. Un récit qui propose de découvrir la destinée de plusieurs héros à travers une histoire époustouflante et qui absorbe le lecteur dès la première page, tout en ne se révélant pas trop complexe, évitant ainsi de perdre un lecteur novice.

La Ballade de Pern d’Anne McCaffrey

Couverture La Ballade de Pern, intégrale, tome 1

Des milliers de colons humains ont trouvé refuge sur Pern, une planète très riche semblable à la Terre. Ils souhaitent y créer une société égalitaire et pastorale, et décident de laisser derrière eux toute forme de technologie.

Les hommes découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas seuls : sur Pern vivent de grands lézards qui ressemblent aux dragons des légendes et des dauphins très intelligents avec lesquels ils vivront en harmonie

Mais après des décennies de vie paisible, les Pernais devront affronter une incroyable menace venue de l’espace : les Fils. Ces filaments tombent du ciel et détruisent tout sur leur passage. Et ce, tous les 250 ans, tel un cycle infernal.

Les hommes apprennent alors à chevaucher les dragons pour détruire les Fils.

Pourquoi ? Le Cycle de Pern est un cycle un peu à part , mélangeant ua final différents genres, de la SF à la Fantasy, ce qui n’enlève en rien sa qualité et à son intérêt. Ce cycle nous plonge dans un univers vraiment magique et magnifique avec des histoires qui se révèlent prenantes et efficaces. Le problème en tant que novice c’est que ce cycle comporte plus d’une dizaine d’histoires. Si vous êtes intéressés par sa lecture voilà un petit guide complet qui pourrait vous aider.

Druide d’Olivier Peru

 

1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l’acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d’ombres, d’arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l’oeuvre monstrueuse d’un mal ancien, d’autres usent du drame comme d’un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu’une nouvelle guerre n’éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l’un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l’énigme sanglante qu’il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n’ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Pourquoi ? Voilà un roman de Fantasy française qui est vraiment intéressant à découvrir, déjà par son format, car il ne s’agit que d’un One-Shot, même si comme souvent il reste une ou deux portes ouvertes pour écrire une suite. Ensuite, on découvre ici une histoire de Fantasy assez sombre et violente, mais qui se révèle passionnante et pleine de surprises et de trahisons. L’auteur possède une plume simple et efficace qui permet à n’importe qui d’entrer et de s’approprier l’œuvre.

Mais voilà, je n’ai pas pensé non plus qu’à la littérature adulte, je sais qu’un public plus jeune peut aussi être intéressé par ce genre. Je vous propose maintenant des romans pour petits et grands qui permettent également de se lancer sur le sujet. 

Harry Potter de J.K. Rowling

 

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Pourquoi ? Je ne pense pas avoir besoin de présenter cette œuvre vendue à travers le monde et possédant son adaptation cinématographique. Certains me diront qu’il ne s’agit pas de Fantasy, pour moi si, mais je n’entrerai pas dans les détails même si je ne suis pas fermé au débat. Sachez juste que ce cycle, qui possède ses défauts et ses qualités et qui mérite qu’on y jette un coup d’œil, peut se révéler rapidement passionnant, addictif et peut clairement aider à s’adapter à tout ce qui touche à l’imaginaire

Bilbo, Le Hobbit de J.R.R. Tolkien

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n’aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d’un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n’ont qu’une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.

Pourquoi ? Là non plus pas besoin de vraiment présenter ce roman, surtout depuis son adaptation au cinéma. Le Hobbit se révèle finalement aussi une très bonne idée pour découvrir la Fantasy car, à mon avis, beaucoup plus accessible que Le Seigneur des Anneaux du fait principalement de son côté plus jeunesse. Vous retrouverez une quête vraiment intéressante qui possède son lot de surprises.

A La Croisée des Mondes de Philip Pullman

La jeune Lyra vit dans un monde parallèle au nôtre. Elevée dans un prestigieux collègue d’Oxford, elle semble investie d’une mystérieuse mission. Un voyage périlleux vers les terres glacées du nord la conduira aux frontières d’un autre monde, où elle retrouvera Will, qui recherche son père disparu. Réunis dans une quête exaltante, les deux enfants vont affronter des épreuves terrifiantes et des contrées hostiles, peuplées de daemons, d’ours en armure et de sorcières passionnées.

Pourquoi ? Voilà un cycle qui mérite d’être découvert, même s’il peut, au premier abord, rebuter par son sujet qui se révèle être la religion. Une histoire riche, à l’intrigue complexe et diversifiée qui comporte plusieurs niveaux de lecture, et dont l’auteur maîtrise parfaitement le rythme, le tout porté par une plume magnifique . De plus les personnages se révèlent vraiment accrocheurs.

Alors bien sûr, je n’ai pas la prétention de dire que ce guide pour novice est une référence et que tous les textes pour débuter en Fantasy sont présents, loin de là. J’aurai pu ajouter d’autres cycles ou romans, comme par exemple Fils-Des-Brumes de Sanderson, Les Chroniques de Krondor de Feist etc…, et d’autres lecteurs aguerris ont sûrement d’autres idées en tête. Mais voilà, selon moi, les textes que je vous propose me paraissent offrir une liste assez intéressante et diversifiée pour découvrir la Fantasy.

Si vous avez d’autres idées, ou si vous voulez discuter des conseils de cet article n’hésitez pas à déposer un commentaire.

~Le Dalek Masqué ~ (je tiens à ma signature Marmotte, faut pas y toucher pour ce texte je ne suis pas BlackWolf 😀 )